Nutrition

L' effet YOYO

De quoi s’agit-il ?

Le terme « effet yoyo » est caractéristique de tous les régimes à courte durée, des régimes déséquilibrés ou de toutes les diètes « à la mode ».

Lorsque vous pratiquez une restriction calorique ou « régime hypocalorique », votre corps va puiser dans ses réserves pour assurer ses activités quotidiennes.

L’organisme puise avant tout son énergie dans le muscle et ensuite il s’attaque aux cellules graisseuses. Dans 90% des cas, s’ensuit un amaigrissement car le régime provoque un déséquilibre au niveau des apports et des dépenses.

Une fois la diète terminée et l’objectif atteint, dans la plupart des cas, le patient reprend son ancien mode d’alimentation et ses mauvaises habitudes alimentaires.

Le corps, alors ayant été « privé » pendant une période, va accueillir cette alimentation et la stocker sous forme de graisse.Au final, le patient voit sa masse musculaire diminuée et sa graisse augmentée.

Non seulement vous stockez davantage de graisse, ce qui a pour conséquence une reprise de poids rapide, mais en plus, votre masse musculaire étant diminuée, votre corps dépense moins d’énergie pour assurer vos activités…

Au final, après une diète serrée, vous reprenez encore plus de poids qu’avant de commencer….

Que faire pour y remédier ?

Pour perdre durablement du poids, il est essentiel de modifier durablement son hygiène de vie.

Un(e) diététicien(ne) peut vous aider àétablir un plan alimentaire en accord avec votre mode de vie en tenant compte de vos goûts et de vos activités. Il/elle vous apprendra à allier plaisirs gustatifs et perte de poids durable et vous conseillera au mieux pour perdre ces quelques kilos en trop et surtout pour ne pas les reprendre !!


Collations saines

Collations saines

 

 

Avec la rentrée qui approche, il est important de s’attarder sur l’alimentation des enfants et particulièrement sur la collation de 10h et sur le goûter.

 

Petit rappel de la définition d’une collation :

« La collation est un fractionnement de l’alimentation et non une portion supplémentaire dans la journée alimentaire. La collation est un en-cas qui répond à une sensation de faim et non à envie de grignotage »

 

Evitons les collations trop denses en énergie ne renfermant aucun intérêt nutritionnel et concentrons-nous sur les fruits, les légumes, les produits laitiers et les féculents.

Une collation saine est une collation qui apporte des éléments essentiels au corps :

- Les fruits et les légumes fournissent des glucides, des minéraux, des vitamines, des oligo-éléments et de l’eau.

- Les produits laitiers apportent des protéines, des glucides, des minéraux dont le calcium, le phosphore et le potassium.

- Un produit céréalier avec une petite garniture sucrée fournira des glucides et des protéines.

- Les noix et autres fruits oléagineux fournissent des protéines, des vitamines du groupe B, du fer du calcium et des graisses essentiels au corps.

 

Pour les enfants, le goûter est plus qu’une collation ; il s’agit d’un réel « repas » permettant de recharger les batteries en fin d’après-midi et de tenir jusqu’au souper sans grignoter. Il devra se composer d’une portion de féculent avec une garniture sucrée accompagné d’un verre de lait demi-écrémé.

 

Voici des exemples de collations et de goûters sains pour vos enfants :

 


 

choix - 10h

aliments/boissons

Au quotidien

Aliments :

§ Un fruit frais : 1 pomme, 1 poire, 1 orange, 1 nectarine, 1 pêche, 2 mandarines, 4 reines claudes, 2 prunes, etc.

§ Une petite compote de fruit

§ Un yaourt entier nature ou aux fruits, un yaourt à la grenadine, un fromage blanc entier nature ou aux fruits

§ 1 crème pudding ou un riz au lait

§ 1 poignée de fruits secs et/ou oléagineux : noix, noisettes, noix de cajou non salés, amandes non sucrés ni salées, pistaches non salés, raisins secs, abricots secs, figues et dattes sèches

§ Des Bâtonnet de carottes, concombre ou tomates cerises

Boissons :

§ Eau

§ 1 berlingot de lait entier ou demi-écrémé

De temps en temps

max 2fois/sem.

Aliments :

§ 3 petits beurres

§ 1 madeleine ou 1 tranche de cake

§ 1 Grany

§ 2 biscuits de l’écolier

Boissons :

§ 1 berlingot de jus de fruits 100% pur jus sans sucre ajouté

STOP

 

 

 

Aliments :

§ Barres chocolatées

§ Biscuits

§ chips, bonbons, etc.

Boissons :

§ Soda regular, light, Zero, stévia

§ Jus de fruits à base de jus concentré

choix - 16h

Aliments

Des féculents

 

§ 2 tranches de pain gris

Garniture

§ 1cuillère à café de confiture, de miel ou de sirop

 

ð Pas de matière grasse sur le pain (beurre, margarine, sauce)

ð Eviter les pâtes à tartiner (noisette, spéculoos, pâte d’arachide) qui contiennent en plus du sucre beaucoup de mauvaises graisses.

Produit laitier

 

§ 1 grand verre de Lait demi-écrémé (250ml)

Conseils canicules

Conseils alimentaires en cas de fortes canicules

Les aliments à privilégier

Voici quelques aliments à privilégier notamment pour leur très forte teneur en eau qui vous aideront à rester bien hydraté :

  • Salade verte, pastèque, melon, concombre, tomate... De façon générale, les fruits et légumes frais, à consommer crus, apportent un bon équilibre entre des aliments à la fois nourrissants, facile à digérer et source d'hydratation. Attention à ceux ayant un effet diurétique (asperge, artichaut, fenouil, mangue...). Bon à savoir : le concombre est l'aliment solide le plus riche en eau (97%*), suivi de près par la laitue (95%*).
  • Les yaourts : selon le type de yaourt ou de fromage blanc consommé, on y compte entre 75% et près de 90% d'eau. Si vous avez déjà entendu dire qu'un yaourt nature hydrate autant qu'un verre d'eau, sachez que... c'est vrai ! Ne vous privez pas, toujours dans les limites d'une alimentation équilibrée. 
  • Viande et poisson : il faut savoir que les protéines sont généralement plus difficiles à digérer, il faut donc en limiter la consommation. Mais comme il ne faut pas délaisser pour autant ces apports, l'œuf constitue un bon compromis. Surtout qu'il peut être dégusté en œuf dur, froid. Reste les poissons blancs et crustacés (cabillaud, bar, crevette, moule, palourde...)

Et ceux à éviter...

La règle de base est de limiter la consommation de produits à base de sucre, d'alcool et de caféine. Amateurs de baba au rhum et autres pâtisseries, attendez donc des températures plus clémentes pour satisfaire votre gourmandise.

  • L'alcool favorise la déshydratation du corps, inutile donc de préciser qu'il vaut mieux limiter les verres de rosé et autres bières bien fraîches.
  • Café, thé, sodas et boissons sucrées : il s'agit là de boissons diurétiques. C'est-à-dire qu'elles entraînent une augmentation de la sécrétion urinaire qui fait baisser le niveau d'hydratation du corps.
  • Les viandes grasses : avec les sucres, les matières grasses font partie des aliments les moins chargés en eau. Surtout, les protéines sont plus difficile à digérer et favorise la thermogenèse.

Si on ne devait retenir qu'une règle : il faut boire d'1,5 litre à 2 litres d'eau par jour. Si l'on n'a pas soif, se forcer un peu ou se rabattre sur des aliments riches en eau